Série AYITI © Nicola Lo Calzo 2020 - Courtesy Galerie Dominique Fiat

Retour sur la conférence « Marronner la légende : Napoléon, l’esclavage et les colonies » du jeudi 1er juillet

vendredi 25 juin 2021
Dans le cadre de l’exposition Napoléon, la Fondation pour la mémoire de l’esclavage présentait le 1er juillet sa carte blanche, « Marronner la légende : Napoléon, l’esclavage et les colonies ». Les deux tables rondes sont à retrouver ici.

« Marronner la légende » de Napoléon, c’est rétablir le récit à plusieurs voix d’une époque pivot de l’histoire de la France et du monde. C’est faire entendre pleinement l’histoire face à une légende, c’est faire entrer le Tout-Monde dans l’Empire, c’est créoliser le bicentenaire de la mort de Napoléon Bonaparte en y accueillant des mémoires enfin partagées et une histoire élargie. Une histoire qui fasse une place à toutes celles et tous ceux pour qui il est impossible d’oublier qu’à côté du Napoléon impérial, du Napoléon européen, du Napoléon législateur, il y a aussi un Napoléon colonial, qui a rétabli l’esclavage en 1802.

En alliant histoire, musique et arts audio-visuels, cette soirée du 1er juillet 2021 a proposé deux tables rondes scientifiques, ponctuées de performances artistiques.

  • Le rétablissement de l’esclavage, Napoléon, les colonies : l’histoire, la mémoire

  • La révolution haïtienne : des images, des récits

La Fondation pour la mémoire de l’esclavage veut rendre toute sa complexité à l’histoire, pas uniquement dominée par la figure du grand Homme, où les voix d’Haïti, de Guadeloupe et d’ailleurs racontent les combats menés pour la liberté, les destins brisés par la répression, la grande lumière venue des Antilles qui ne cesse d’inspirer tous les amoureux de la liberté depuis deux siècles.

Gratuit sur inscription

Avec les participations artistiques exceptionnelles de Mélissa Laveaux à la guitare, pour un grand finale en musique de la soirée et la contribution slamée en vidéo de Gaël Faye, du poète Jean D’Amérique et de l’artiste plasticienne Shirley Bruno.

PROGRAMME DES TABLES RONDES

  • Table Ronde 1 : Le rétablissement de l’esclavage en 1802, Napoléon et les colonies : l’histoire et la mémoire

Comment comprendre le projet colonial de Napoléon et le rétablissement de l’esclavage de 1802? Pourquoi cet épisode de l’histoire si important est-il pourtant si méconnu en France ? Quelles sont les dernières avancées de la connaissance ? Comment ce passé continue-t-il de marquer notre époque ?

Avec Miranda Spieler, historienne, Jean D’Amérique, poète, Mélissa Laveaux, chanteuse musicienne

  • Table Ronde 2 : La révolution haïtienne : des images, des récits

L’iconographie des révoltes de St-Domingue jusqu’à la révolution haïtienne a eu une diffusion mondiale, dès le 19ème siècle. Comment la littérature s’est-elle emparée de ces images ? Quelle est leur héritage aujourd’hui ? Comment élaborer de nouveaux récits à l’ère de la post-colonie ? Quelles résonnances dans les enjeux actuels ?

Avec Alejandro Gomez, historien, Carlo A. Celius, historien, Christelle Lozère, historienne de l’art

Date : 1er juillet 2021 à 18h30

Lieu : La Villette – Auditorium Boris Vian

Gratuit sur inscription