Napoléon Bonaparte : Biographie de l’empereur français

Né le 15 août 1769, Napoléon Bonaparte fait partie des grandes figures qui ont marqué l’histoire de la France. Adulé, aimé, haï, détesté, ce vaillant empereur constitue une personnalité extrêmement en vue. Auteur de plusieurs réformes en France, Napoléon Bonaparte reste très populaire jusqu’à ce jour. Quelle est alors la biographie de ce général français ? Découvrez à travers ce guide tout ce que vous devez savoir sur Napoléon Bonaparte.

Napoléon Bonaparte : de l’apprenant studieux au général

Après sa naissance, Napoléon Bonaparte a connu un brillant parcours scolaire avant de faire ses preuves dans l’armée.

Une enfance entre la France et la Corse

Napoléon Bonaparte Jeune
Napoléon Bonaparte Jeune

Issu d’une famille de noblesse, Napoléon Bonaparte est né à Ajaccio le 15 août 1769. Il est en effet le fils cadet de Carlo Maria Buonaparte riche propriétaire terrien et avocat au conseil supérieur de Corse et de Maria Letizia Ramolino.

À l’âge de 9 ans, Bonaparte réussit à se rendre en France grâce à l’aide du compte Marbeuf, grand ami de la famille et gouverneur de la Corse. Il faut noter que Napoléon n’était pas apprécié par ses camarades français, notamment à cause de son accent génois et de sa provenance.

En dépit de cela, il consacre la grande partie de son temps au jardinage, à l’écriture, et à la lecture des ouvrages intéressants. Il a pu lire des ouvrages comme tragédie de Corneille et Racine, livre de droit et d’histoire militaire. En avril 1781, Bonaparte écrit à son géniteur une lettre dans laquelle il exprima son désir de quitter son école ou d’obtenir une allocation.

Voici exactement ce qu’il disait dans cette lettre : « Mon père, si vous, ou mes protecteurs ne me donnent pas des moyens de me soutenir plus honorablement, rappelez-moi près de vous, je suis las d’afficher l’indigence et d’en voir sourire d’insolents écoliers, qui n’ont que leur fortune au-dessus de moi ». Il faut en outre rappeler que la demande de Napoléon (celle d’être retiré de l’école) n’a pas été acceptée par son père.

Napoléon Bonaparte admis à l’école militaire

En 1784, il est reçu à l’École militaire de Paris à 15 ans après sa brillante réussite aux examens. Dans cet établissement, Bonaparte choisit de faire l’artillerie. Il développa une véritable passion pour les mathématiques et l’histoire. En moins de deux ans, Napoléon obtient son diplôme. Il fut donc nommé comme le second lieutenant de l’artillerie général.

Napoléon Bonaparte s’est engagé auprès des jacobins pendant la Révolution française. Il s’est illustré en 1793 dans la reprise de Toulon vers les Britanniques, ce qui lui a permis d’être élevé au rang de général de Brigade. Par ailleurs, suite à la chute de Robespierre, Bonaparte a fait un petit séjour en prison en 1794. Cela aurait pu mettre fin à sa carrière, mais le directoire voit très vite un véritable intérêt à se servir de ce brillant militaire.

Après sa libération, il passe directement sous les ordres de Paul Barras, commandant en chef de cette époque. En 1795, il participe aussi à la répression d’une insurrection royaliste faite contre la convention de Paris. De plus, grâce à sa bravoure, son courage, et son habileté, Boniface monte rapidement en grade.

Il est donc promu à la tête de l’armée italienne, qui était dans un état piteux. En dépit de cela, il réussit à remporter avec cette armée de nombreuses batailles contre les Autrichiens qui ont finalement abdiqué en 1797. Par la voix de l’archiduc Charles, il conclut le 18 octobre 1797 le traité de Campo-Formio.

Il réussit également par une stratégie très habile à éloigner certains royalistes du pouvoir afin de mieux protéger la république jacobine. Par ailleurs, Bonaparte s’est mariée le 9 mars 1796 (à l’âge de 25 ans) avec Joséphine de Beauharnais. Il rencontra en effet sa partenaire lors d’un salon mondain en 1795.

Napoléon Bonaparte et Joséphine de Beauharnais
Napoléon Bonaparte et Joséphine de Beauharnais

Napoléon Bonaparte en Égypte

Le directoire cherche à envoyer Bonaparte loin de la France, car il devient très inquiet surtout à cause de la grande popularité de ce dernier. De ce fait, il lui confie une mission en Égypte. Il s’agit plus précisément de l’invasion de l’Égypte. Pour réussir cette mission, il emporte avec lui plusieurs scientifiques qui l’aident à ramener la pierre de Rosette après la campagne.

Bonaparte réussit à remporter la victoire, mais il faut dire que cette campagne fut un désastre. Ses troupes militaires ont en effet été complètement détruites à Aboukir par l’amiral Wilson. Après cela, le reste de ses militaires français décèdent à cause d’une épidémie de peste.

Avec l’affaiblissement du directoire, et surtout l’enlisement des forces françaises, Napoléon nomme Kleber comme commandant en chef de l’armée égyptienne. Cela lui permet donc de se rendre à Paris pour continuer sa mission.

Du premier consul à l’empereur

En France, ceux qui s’opposent au directoire se rendent compte que Napoléon peut facilement le renverser. Il profite donc des difficultés du directoire et organise un coup d’État contre la République.

Le plan mis en place est prévu pour se dérouler en trois différentes étapes. Il faut rappeler que ce projet a été établi par Napoléon Bonaparte et son frère Bonaparte Lucien et Emmanuel Sieyès. En outre, André Castelot, auteur du livre Napoléon explique clairement le coup d’État jugé « Calamiteux » du général Napoléon Bonaparte.

Les 18 et 19 brumaire (c’est-à-dire le 9 et le 10 novembre 1799), Napoléon participe activement au coup d’État qui donne naissance au consulat. À partir du mois suivant, il devient le Premier Consul et adopte une autre constitution (celle de l’an VIII). Prenant donc en charge la réorganisation du pays, il met en place plusieurs réformes. Il faut rappeler que la grande partie de ses réformes requiert incontestablement la pacification des rapports internationaux.

Il est donc contraint de mettre un terme aux différends qui déchirent l’Espagne, l’Angleterre, la Hollande et la France. Cependant, juste après la signature de l’accord de paix le 25 mars 1802, les royalistes qui sont exilés au Royaume-Unis font un complot contre Napoléon. Toutefois, il réussit à échapper à l’attentat et fait arrêter par la suite le duc d’Enghien.

Condamné à mort, ce dernier fut automatiquement fusillé. Cela lui permet en effet de mettre en garde ceux qui tentaient de l’éliminer. Il faut dire que cet évènement crucial (l’attentat) soulève une importante interrogation : comment le régime allait survivre si le premier consul arrivait à disparaître ?

Ses partisans lui proposèrent alors de mettre en place une dynastie pour mieux protéger toutes les institutions de la république. Ils lui suggèrent aussi de perpétuer son pouvoir de manière héréditaire. Ainsi, le 2 août 1802, Bonaparte Napoléon grâce à sa popularité et à sa réputation décide de se faire élire consul à vie.

La constitution fut donc ratifiée par le sénat et Napoléon détient une grande puissance. Le 18 mai 1804, il est proclamé empereur des Français et prend alors le nom de Napoléon 1er. Le 2 décembre de la même année il a été sacré en la cathédrale Notre-Dame de paris par le Pape Pie VII.

Napoléon a donc mis une fin à toutes les querelles entre le Vatican et la France. Un concordat a également été signé entre l’empereur et le Pape. Ce texte fait de la religion catholique celle de la majorité des citoyens de la France. La loi qui séparait l’État de l’Église avait été aussi abolie.

Napoléon Ier fait impératrice son épouse Joséphine
Napoléon Ier fait impératrice son épouse Joséphine

Les guerres de Napoléon 1er

Bonaparte franchissant le Grand-Saint-Bernard
Bonaparte franchissant le Grand-Saint-Bernard

Bonaparte reste convaincue que l’unique technique pour obtenir définitivement la paix est de mettre les Anglais hors d’état de nuire. En collaboration avec l’amiral Latouche Treville, il met donc en place un plan pour envahir complètement l’Angleterre. En 1805, l’amiral de Villeneuve ainsi que sa troupe composée des Français et des Espagnoles se sont fait surprendre par les Anglais. Ils ont donc été détruits le 21 octobre 1805 à Trafalgar par les navires anglais.

L’Autriche se rallia alors à la Russie, à la Suède et à la Naples pour former contre Bonaparte une 3e coalition. Ce dernier abandonne donc son ambition d’attaquer la grande Bretagne et se rend en Autriche avec son armée.

Il réussit donc à remporter contre la Russie et l’Autriche. Suite à cette grande victoire, le Tribunat propose que Bonaparte soit désormais appelé « Le Grand ». Il est important de rappeler que le Tribunat est l’assemblée mise en place en 1800 pour discuter les lois.

L’empereur Napoléon accepte donc la proposition et devient « Napoléon le Grand ». Après sa victoire contre les armées prussiennes, Napoléon conclut avec Alexandre Ier le traité de Tilslit. Cet accord permet donc aux deux puissances de partager ensemble l’Europe. En outre, Napoléon remporte plusieurs autres guerres comme la bataille de Wagram qui lui a permis de conclure avec l’Autriche un armistice.

Il faut par ailleurs noter qu’il a divorcé de la première impératrice Joséphine pour épouser la fille de l’empereur d’Autriche. Il voyait en ce remariage une véritable nécessité (il veut obtenir l’héritier que sa première femme n’a pas pu lui donner). Il donne naissance en 1811 à François Charles Joseph son héritier. En s’alignant aux Habsbourg, il a réussi à légitimer sa dynastie.

De l’exilé à la défaite

Vers la fin de son règne, Napoléon ne remporte plus de victoire décisive. Sa dernière défaite du 18 juin 1815 le pousse à abandonner. Il se rend donc aux Anglais et essaye de trouver un exil en Angleterre.

Gardé sur l’île de Sainte-Hélène par une troupe de 2000 soldats ainsi que deux différents navires de guerre, il était considéré comme un prisonnier. En dépit du climat détestable, il sera contraint de subir les vexations inutiles de Hudon Lowe le gouverneur anglais.

Napoléon Bonaparte vécut ses dernières années dans une solitude extrême. Le 5 mai 1821, le grand Empereur s’éteint à l’âge de 51 ans sur la même île. Il était atteint d’une affection de la sphère hépato-gastrique.

Leave a Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *